Ressource du jour: le journal des soeurs Vesque

Marthe et Juliette Vesque étaient deux soeurs passionnées par le cirque; chaque soir, elles allaient assister à un spectacle. Souvent, elles dessinaient ce qu’elles voyaient et elles tenaient méticuleusement un journal de ce qu’elles avaient vu et entendu.
Leur journal a été numérisé et indexé; il est disponible en ligne sur le site internet du MuCEM. C’est une incroyable source de documentation.
Malheureusement, seuls quelques-uns de leurs dessins sont visibles sur le net; il faut espérer que des efforts seront vite entrepris pour rendre leur collection exploitable pour les chercheurs du monde entier.

Voici un exemple de leurs dessins:

Cirque d’Hiver, 15/12/1923

Source de l’image: Circopedia

Voici un extrait de leur journal (la photo est ici)

Tandis que l’on monte interminablement une cage nous reprenons notre conversation. « Vous connaissez la folle ? « » nous demande M. L. C. Vu notre réponse négative il nous narre une histoire invraisemblable qu’il a d’ailleurs publié sous forme de nouvelle et en changeant de noms, dans Candide, je crois. Il s’agit d’une femme qui fait une descente à la corde oblique. Elle ne paraît en piste que juste au moment d’exécuter son exercice et elle arrive entourée de ses collègues,des japonais. Dans les coulisses elle était toujours très surveillée et nul ne l’approchait. Un jour cependant elle se trouva seule un instant et on la vit ramasser du crottin avec ses mains. Elle était folle ! … Sans prendre le temps de réfléchir je prononce le nom d’Andos. « C’est cela même » répond M. Legrand Chabrier qui nous dit n’avoir pas osé poser la moindre question au sujet de la démente. A-t-elle perçu la raison à la suite d’un accident ? C’est ce qu’on ne saura jamais probablement. Et combien il y a de choses invraisemblables dans ce monde si peu connu, de choses qu’on ne peut pas dire. Le désir qu’ont les artistes de dérouter ceux qui les approchent les poussent aux situations les plus baroques.

Sitographie:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.