Magic in the Moonlight

Je profite de la sortie japonaise du film de Woody Allen, Magic in the Moonlight, pour en dire un petit mot ici.

L’action se passe en 1928. Le personnage principal est un Anglais (Stanley Crawford ) qui fait une carrière de magicien chinois sous le nom de Wei Ling Soo. Woody Allen s’est documenté et aurait construit son héros en se basant sur le magicien Chung Ling Soo (de son vrai nom William Ellsworth Robinson), ainsi que sur Houdini.

Chung Ling Soo

A côté des « magiciens chinois », il existait aussi des « magiciens japonais », et la question à laquelle je voudrais répondre dans mes recherches est évidemment celle de la sélection de la pseudo-origine de ces magiciens occidentaux: pourquoi se donnaient-ils une apparence chinoise, plutôt que japonaise ou indienne ? Comment se spécialisaient-ils au sein de l’orientalisme du music-hall et du cirque ?

Pour le plaisir, voici trois bandes-annonces du film, l’originale, la française et la japonaise:

Bibliographie

Wikipedia contributors, « Chung Ling Soo. » Wikipedia, The Free Encyclopedia. Wikipedia, The Free Encyclopedia, 20 Mar. 2015. Web. 9 Apr. 2015.

D. Walker, The Real (and More Interesting) World Behind Magic in the Moonlight, Religion Dispatches 16/9/2014


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.