Glane bibliographique: L’invention de la race

Nicolas BANCEL, Thomas DAVID, Dominic THOMAS (dir.) - L'invention de la race aux éditions La DecouverteN. Bancel et al. (éd.), L’invention de la race ; des représentations scientifiques aux exhibitions populaires

La Découverte
Collection Recherches
ISBN : 9782707178923
2014, 380 pages

Plusieurs chapitres semblent directement concerner nos recherches (Je recopie, en ajoutant des liens, ces extraits de la table des matières depuis le site internet de l’éditeur):

III / Transcription et exhibition des races
13. Du cabinet de curiosité à la « Vénus hottentote » : la longue histoire des exhibitions humaines, par Gilles Boëtsch et Pascal Blanchard
L’enchantement de l’anormalité
Le désenchantement de l’anormalité
Le passage du « mirabilé » au chaînon manquant
Le passage d’un temps à un autre temps
14. Race, forains, handicap et phénomènes de foire, par Robert Bogdan
Le monde du divertissement
Une représentation trompeuse
Les modes de présentation
Les catégories de présentation exotique
Études de cas de certains phénomènes
Conclusion
15. La vue, l’ouïe et les autres sens : hiérarchies raciales dans les expositions universelles américaines, par Robert W. Rydell
Exposition universelle : la vue
Les sons associés à la race
Appréhender les expositions universelles à travers le toucher, le goût et l’odorat
L’exposition universelle : un creuset de sensations
16. Les exhibitions humaines dans les expositions universelles : entre catégorisation scientifique et exotisme ? World’s Columbian Exposition, Chicago, 1893, par Catherine Hodeir
Exotisme et racialisme
Derrière le décor
Un conflit entre officiels et entrepreneurs privés
Une situation coloniale inédite
Le destin des indigènes pendant et après l’exposition

(…)

18. L’exhibition des races dans l’exposition aux St. Louis Anthropology Days de 1904, par Fabrice Delsahut
Race et anatomie ou la « mal-mesure de l’Homme »
Race et éducation ou l’« Americanized Indian »
La recherche de l’« athlète naturel »
Race et melting-pot ou l’histoire de la « race américaine »
Conclusion
19. Des Esquimaux au muséum, un Pygmée dans une cage… et, partout, le darwinisme social, par Herman Lebovics
La nature au service du capitalisme entrepreneurial américain
Le Muséum américain d’histoire naturelle et les Esquimaux
L’histoire d’Ota Benga
Conclusion

(…)

21. Et la race devint spectacle. Généalogies du zoo humain en Europe et aux États-Unis (1842-1913), par Nicolas Bancel
En Europe, classer et hiérarchiser
Les registres de l’altérité
Aux États-Unis, l’initiative généalogique de Barnum
Divergences généalogiques… et convergences du modèle de l’ethnic show

(J’ai appris l’existence de ce livre grâce au carnet de recherches Carnets du centre Japon)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.