Images du mois

Les images du mois viennent d’une vente aux enchères chez Sotheby’s. Le catalogue de la vente de la collection du magicien Ricky Jay (1946-2018), qui se tiendra les 27 et 28 octobre à New York, est très riche, et un moteur de recherches très rapide permet de trouver 7 documents en rapport avec le Japon1. Je n’en reproduis ici que quelques images que je trouve intéressantes.

Affiche pour le Barnum & Bailey Circus : A congress of Japan’s famous strongmen

Le poster date de 1912. Comme je ne suis pas certain qu’il est permis de le reproduire ici, je renvoie à la notice de Sotheby’s. L’affiche est divisée en six images; la mise en page peut donner l’impression qu’un éventail déployé divise le poster. Dans ces six panneaux, on voit des athlètes le torse nu, vêtus d’une sorte de pagne, (1) courir, (2) sauter à la perche, (3) se livrer à des exercices de lutte (qui n’ont rien de particulièrement japonais), (4) soulever un rocher, lancer un disque et combattre un ours, (5) faire du kendo, ici habillés comme il se doit, et (6) soulever des haltères.

Voici le texte de la légende au bas de l’affiche:

Attraction extraordinary. A Congress of Japan’s Famous Strong Men. Gladiators, Swordsmen, Wrestlers, Jiu-Jitsu and Athletic Champions

Un traité de magie imprimé à Osaka (c. 1764)

Voici une des illustrations d’un traité de magie de 1764. On y reconnaît un tour avec un papillon.

Illustration de l’ouvrage Tagaya, Kanchusen. Sangebukuro [trad.: Magie et autres divertissements]. Osaka: [circa 1764], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=111458774

Un autre traité de magie d’Osaka (1827)

Voici l’illustration d’un tour de clou perçant la langue:

Illustration extraite de Fukui, Chitokusai. Hiji hyakusen [trad.: Cent secrets de magie, trucs de médecine et de spiritualisme]. Osaka: 1827. Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=111458827

  1. Notamment un beau groupe de 3 estampes montrant le cirque français Soulié. Il faut ajouter aux résultats le lot 1, qui contient, sans la mentionner, une estampe japonaise avec des acrobates occidentaux, un à la barre horizontale, l’autre debout sur un ballon. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.