Academia.edu: que faire ?

Je recommande la lecture de l’article de Frederic Clavert, « To #DeleteAcademiaEdu or Not To #DeleteAcademiaEdu?« , sur le carnet L’histoire contemporaine à l’ère numérique.

Avec ses commentaires et ses liens, c’est une bonne discussion des mérites et problèmes d’Academia.edu.

En ce qui me concerne, comme je travaille dans une petite université japonaise institutionnellement peu portée sur la recherche, Academia.edu est vraiment très utile en termes de visibilité et de veille scientifique.

Toutefois, après avoir lu l’article de Clavert, j’ai bien compris que cette plateforme n’est pas un dépôt open access et  j’ai voulu ouvrir un compte sur HAL-SHS; j’y suis parvenu facilement, mais j’ai perdu une heure à essayer d’y déposer un article. Je n’y suis pas arrivé parce que, je pense,  mon université n’est pas un des « Laboratoires » reconnus par ce site (malheureusement, ce critère n’apparait qu’en fin du processus de dépôt et n’est pas clairement expliqué). Affaire à suivre, donc.

Mise à jour du 24 février 2016:

Si la prise en mains de HAL n’est pas aussi facile que celle d’Academia.edu, ou plutôt aussi directe, je suis impressionné par la qualité de leur aide en ligne et de leur réactivité. Dès que je les ai contactés, j’ai reçu une réponse précise et utile à mes questions. Certes, il faut lire le mode d’emploi et il faut un certain temps pour déposer ses articles puisqu’un « comité »  examine et accepte ou non leur dépôt, tandis que sur Academia.edu, tout se fait immédiatement, mais je vois là une garantie de sérieux et un « contrôle de qualité ». Je vais donc garder un compte actif sur Academia.edu, qui est très pratique en termes de veille et de visibilité, mais je vais essayer de progressivement transférer mes articles sur HAL. Encore merci aux personnes, anonymes, qui m’ont aidé dans mes démarches sur cette plateforme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.