Japonais morts pour la France

On a vu lors d’un précédent billet que 126 Japonais avaient été internés en Allemagne durant la Première Guerre Mondiale, un cinquième d’entre eux étant artistes de cirque ou de spectacle. A l’occasion de la commémoration de la Bataille de Verdun, je voudrais présenter d’autres Japonais touchés par ce conflit. Mémoire des hommes est la “Base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale”, disponible sur le site internet du Ministère de la défense. “Plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention “Mort pour la France” [y] figurent.”.

Une recherche “Pays de naissance: Japon” donne 10 résultats, dont 2 personnes avec des noms japonais (je me demande s’il y des fiches pour des Japonais nés hors du Japon):

  • Masatoshi Takeichi Takechi (le nom barré me semble préférable), caporal pilote au régiment de marche de la Légion étrangère, 3/3/1888 – 17/4/1917, mort des suites de blessures de guerre.
Takeichi Masatoshi: mort pour la France

Takeichi Masatoshi: mort pour la France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Tadao Yamanaka, caporal au régiment de marche de la Légion étrangère, 22/6/1886 – 4/12/1917, mort des suites de blessures de guerre.
Tadao Yamanaka, mort pour la France

Tadao Yamanaka, mort pour la France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous deux avaient été recrutés à Paris et sont morts dans un hôpital.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.