Site (et carnet) du jour: le Kiosque lorrain

Pour la recherche que je mène, depuis le Japon, sur les acrobates et autres artistes de cirque et de music-hall japonais en France, mes sources proviennent à 95 % de sites internet et donc de la numérisation de collections et d’archives. Pour avoir une bonne idée, concrète, du processus de numérisation, je recommande la notice d’E. Nunes, « Numériser la presse : les coulisses », sur le carnet Épitomé (14 octobre 2015) (http://epitome.hypotheses.org/1000).

Cette entrée de carnet m’a fait découvrir le site du Kiosque lorrain : « Il présente la numérisation en texte intégral de la presse quotidienne régionale de Meurthe-et-Moselle ainsi qu’un ensemble de revues d’actualité, littéraires ou culturelles publiées à Nancy au tournant du vingtième siècle.”

Dans l’Est républicain, j’ai déjà trouvé plusieurs mentions d’artistes japonais, certains que je connaissais par leur activité à Paris, grâce à Gallica, d’autres qui m’étaient inconnus, par exemple les « Laporte, jongleurs japonais » (en 1899).

Grâce à de telles ressources, il y a bon espoir de pouvoir étudier la diffusion provinciale de la partie du japonisme objet de ce blog.

 

 

 

Glane bibliographique: Von Fliegenden Menschen und tanzenden Pferden

Je recopie le petit compte-rendu ci-dessous depuis la Newsletter 3 (Novembre 2015) de la Fédération Mondiale du Cirque:

Review: Gisela Winkler “Von Fliegenden Menschen und tanzenden Pferden
Under the title “Von fliegenden Menschen und tanzenden Pferden” the German circus historian Gisela Winkler has published a comprehensive work about the history of the circus and of the acrobatic arts.
Volume 1 deals with the history of acrobatics from the Ancient World via the birth of the European circus in the 18th century up to the present times. A special focus is on the history of the German circus dynasties and their circus companies, but the current situation of the circus arts in many different countries is also described. Volume 2 focuses on the artistic genres which have always fascinated the audiences by their creativity. Excellent performers of individual genres are highlighted. Both volumes are illustrated with many photos and historical posters – furthermore there is a list of contact data of circus companies, circus schools and associations all over the world.
It is nothing less than the „World History of the Circus“, a standard work to look things up, to be astonished and to go down memory lane … for all those who love the circus.
Gisela Winkler, ‘Von fliegenden Menschen un tanzenden Pferden’
ISBN 978-3-935194-70-9, 58,00 Euro Order: winkler@circusarchiv.de

Review by Sebastian Huechtebrock

Site de l’éditeur: http://www.circusarchiv.de/

 

Symposium international : Genèse des études japonaises en Europe – autour du fonds Léon de Rosny –

Vu sur les Carnets du Centre Japon:

colloque

Symposium international organisé par le CECILLE (Centre d’Etudes en Civilisations, Langues et Lettres Etrangères) qui se tiendra les 23 et 24 novembre 2015 à l’Université Lille, Sciences Humaines et Sociales, Maison de la recherche.

Léon de Rosny (1837-1914), premier titulaire d’une chaire en langue et civilisation japonaises en France, est  au cœur du processus de la modernité intellectuelle du XIXème siècle, comme l’un des grands fondateurs des études japonaises en Europe.  Ce grand spécialiste des civilisations orientales et pré-colombiennes, a légué toute sa collection d’ouvrages en japonais et en chinois à la ville de Lille, sa ville natale. Or, d’après son testament, ces ouvrages ne peuvent être ni prêtés, ni sortis de la bibliothèque. Il incombe donc à la section des études japonaises de l’université de Lille de promouvoir cette précieuse collection d’ouvrages, pour certains très rares au Japon comme en France. Ce symposium marquera la première étape d’une recherche que nous espérons pérenne. Il sera l’occasion de présenter les résultats des travaux effectués dans le cadre des Partenariats Hubert Curien, le programme franco-belge Tournesol, qui a débuté en 2014.

Programme

ebay et « un poème inédit » de Catulle Mendès

Depuis quelques jours, on trouve proposé à la vente sur ebay un exemplaire de La demoiselle en or. La vie et la mort d’un clown de Catulle Mendès (Paris, 1879), dans lequel se trouverait un « poème autographe inédit de Catulle Mendès signé et dédicacé » à Nina de Villard.

Je recopie ici le texte, que le vendeur de l’objet (« david1893 ») a obligeamment transcrit (une photo permet de vérifier sa lecture):

« À Madame Nina de Villard
autour du « Clown »

Comme un japonais d’Ieddo
Votre Clown a des Grâces molles ;
Il tord sa bouche en forme d’O
Comme un japonais d’Ieddo.
Les Hanlon dans Do Mi Sol Do
N’ont pas d’aussi souples guibolles,
Comme un japonais d’Ieddo,
Votre clown a des grâces molles.

Le Mien n’est qu’un facheux cadeau !
C’est un cousin des Rocamboles,
Buvant le sang en guise d’eau,
Le Mien n’est qu’un facheux cadeau.
Il troublera votre Dodo
Par ses sinistres hyperboles.
Le mien n’est qu’un facheux cadeau.
C’est un cousin des Rocamboles.

Catulle Mendès »

NB: je ne suis pas spécialiste de littérature française ni expert bibliophile et n’ai pas les compétences nécessaires pour juger de l’authenticité de cet objet. Cette entrée de carnet n’est qu’informative, et ne vaut pas approbation des informations données sur ebay.

Nina de Villard est notamment connue pour son portrait par Manet, au milieu d’éventails japonais.

NinaCallias Édouard Manet [Public domain], via Wikimedia Commons

Il me semble que Catulle Mendès fait ici allusion au petit texte de Nina de Villard, Le Clown (1878 ?):

A propos de ce texte, A. de Bersaucourt, Au temps des Parnassiens : Nina de Villard et ses amis (1921) commente:

Le Clown est l’ironique histoire d’un
homme de lettres qui n’a pas réussi.
Poète, il a rêvé la gloire, célébré la mer,
le ciel et l’amour, composé plusieurs
livres dont les éditions dédaignées du
public dorment, poussiéreuses, dans les
boîtes des bouquinistes. Las d’offrir en
vain ses manuscrits et d’attendre dans les
antichambres, fatigué de voir naître et
mourir des jeunes revues, écœuré de se
sentir un martyr ridicule, il a résolu, nous
dit-il, de « marcher sur les mains » à la
postérité et de devenir clown. Le portrait
que Nina trace du clown a de la fantaisie
et de la couleur. Il rappelle la verve de
Charles Cros haranguant la « jeune fille
du caboulot » qui montre sa gorge nue au
public imbécile, et les Goncourt, en
mémoire des Frères Zemgano, eussent
aimé ces vers :

Je porte une perruque écarlate, un maillot
Tout zébré de dessins fantasques, dernier mot
Des gommeux du tremplin ; un sourcil circonflexe
Abrite mon regard qui trouble l’autre sexe.
Je suis le roi des désossés ; comble de l’art,
Je rase une table en faisant le grand écart,
Comme un rameur véloce en une périssoire.
J’improvise des pas sur une balançoire ;
Les applaudissements gantés me sont acquis
Quand je jongle avec des couteaux, d’un air exquis.
Brillant d’une gaieté féroce et japonaise,
Tantôt guépard, tantôt boa, tantôt punaise,
Je sais bondir, ramper, m ‘aplatir, chaque soir…

Voir aussi:

Vous voyez le « sourcil circonflexe » ?
Coquelin cadet Potache Feydeau By caricature anonyme [Public domain], via Wikimedia Commons

Glane bibliographique: European Drama and Performance Studies. 2015-2, n° 5

European Drama and Performance Studies. 2015-2, n° 5

European Drama and Performance Studies. 2015-2, n° 5

CONTENT
Sabine Chaouche and Clara Sadoun-Édouard
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
PART I
BODY STORY TELLING
Clara Sadoun-Édouard
Claudine au café-concert. Claudine Lamour de Camille Lemonnier (1892), roman de la dévoration sur scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Edlira Mandis and Nina Rolland
Variety theatre and theatre of variations. Performance, Female Body and Music in Émile Zola’s Nana (1880), Kate Chopin’s The Awakening (1899) and Arthur Schnitzler’s Fräulein Else (1924) . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Corinne François-Denève
Corps en spectacle, et en papier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Julien Botella
Faire oeuvre de soie. Anatomie de la « danse serpentine » de Loïe Fuller . . . . . . . . . . . 95
Hélène Laplace-Claverie
Métamorphoses du corps dansant sur les scènes parisiennes. Du ballet romantique à la Revue nègre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  109

PART II
BODY PLAYS
Catherine Authier
La culture du corps au café-concert. Eugénie Buffet, reine des pierreuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  125
Allison Neal
Mashers and murderers. Music hall male impersonators and their depiction in Neo-Victorian fiction . . . . . . . . . . . . . . .  145
Rachel Shteir
All the ladies vanish. Notes on women, early film, and the birth of modern sexuality . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  163
Klaus Van den Berg
Performing in the foggy mist. Marlene Dietrich’s image transfers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  179
PART III
FASHIONING PERFORMERS
Jacqueline Razgonnikoff
De la comédienne au mannequin. Icônes de la mode à la Comédie-Française . . . . . . . . . . . . . . . . .  207
Véronique Pouillard-Maliks
Contracts between fashion and the stage (1920-1950) . . . . . . . . .  225
Michelle Tolini Finamore
Venus in finery. The courtesan of the silent screen . . . . . . . . . . .  249

PART IV
CONSUMING CELEBRITIES
Stephanie Wooler
Performing cliché. Sarah Bernhardt and stereotypes of celebrity . . . . . . . . . . . . . . .  263
Gabriel P. Weisberg
Consuming Jane Avril. The mystery of celebrity culture in the symbolist age . . . . . . . .  281
Marlis Schweitzer
Death and the chorus girl. Royalty, scandal, and the gaiety girl suicide . . . . . . . . . . . . . . . . 303
Jean-Claude Yon
La dignité de l’actrice. La Légion d’honneur de Julia Bartet (1905) . . . . . . . . . . . . . . . .  323
APPENDIX
Gabriel P. Weisberg
The Divan Japonais. Popular culture in a fin-de-siècle performance space . . . . . . . . .  345
Bibliography . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  359
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  367
Contributors and summaries . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  373