Liens du mois (juin 2019)

The biggest problem with the 2019 “Aladdin” is that it perpetuates the trend of reverting to magical Orientalism – as if that’s a noteworthy improvement over terrorist portrayals. In truth, it’s not exactly a courageous move to trade explicit racism for cliched exoticism.

Our wiki contains (among other things):
Scholars Directory – A submission form where you can list yourself a DH Japan scholar, including your current projects, skill sets, and contact information. We hope this will enhance everyone’s ability to find collaborators and find new and fascinating work in the field.
Publications – An open-access google doc where you can list your publications or the publications of others related to the intersection of DH/Japan, whether informational blog posts or peer-reviewed writing.
DH Tools – A list of Japan-specific digital tools, as well as a database of broader DH Tools, separated by category. 
There is much more on the wiki, and we hope that the present resources will help facilitate more work on the intersection of Japan and Digital Studies. We encourage contributions from the community to help our resources grow.

https://networks.h-net.org/node/20904/discussions/4186966/announcing-digital-humanities-japan

Toupies japonaises et blog ethnologique

Un autre article du Asahi Shimbun (Associated Press, Edo-style spinning tops tell stories, aim for playfulness, The Asahi Shimbun (31 octobre 2018) informe des recherches que mène Paula R. Curtis, doctorante à l’Université du Michigan (University of Michigan).

Elle a créé un beau site sur l’histoire et les traditions des 江戸独楽 (Edogoma), « les toupies d’Edo », centré sur des entretiens avec un vieil artisan de Sendai: Carving Community – The Landis-Hiroi Collection.

Comme exemple des toupies que l’on trouve dans cette collection, voici un specimen de 唐子の蝶々遊び (karako no chōchō asobi) , d’ « enfant chinois jouant avec des papillons » :

Image © Janell Landis, reproduced with permission from Carving Community.

J’invite mes lectrices et lecteurs à se rendre sur le blog Carving Community pour écouter (et lire la traduction) le commentaire de Michiaki Hiroi, l’artisan qui a sculpté cet objet.

C’est ici l’occasion de rappeler que la manipulation des toupies faisait partie du spectacle des jongleurs-acrobates japonais, comme le montre, par exemple, cette estampe d’ Utagawa Yoshiharu:

Metropolitan Museum of Art 2009.434.3, domaine public

Liens du mois (mars 2017)

The Densho Digital Repository, a multi-partner initiative of Densho: The Japanese American Legacy Project, contains oral history interviews, photographs, documents, and other materials relating to the Japanese American experience. Additional information on the project is available at www.densho.org

Une troupe d’acrobates (« An acrobat troupe » (ddr-njpa-4-1828 (J1606.001)). Densho, Nippu Jiji Photograph Archive, « Japanese » Collection) (En partant de la gauche, M. et Mme Ozaki, Ruth, Hana)

Liens du mois (février 2017)

New Super-Man 8 (2017)

Liens du mois et une chanson sans Japonais

Par une ressource pédagogique de TV5 Monde, je découvre la chanson « Le rêve interdit » de la la Circomédie musicale Timéo. On y mentionne deux pays en rapport avec le cirque, tous deux asiatiques, mais pas le Japon, montrant que ce pays n’est plus associé dans l’opinion populaire à cet art, contrairement à la période que j’étudie. Je me demande quand exactement ce changement d’image s’est produit :

(…)

J’voudrais faire voltiger mon âme
Devenir le roi du trampoline
Traverser des cerceaux en flammes
Sur des chevaux venus de Chine

J’voudrais faire des bonds, des rebonds
À la bascule coréenne
On m’dit que c’est d’la science-fiction
Et qu’il est temps que je comprenne

(…)