Jonglerie aux Jeux Olympiques de 1896 ?

Lors de la préparation de mon cours Area Studies: Europe. Sports in Europe à l’université Kansai Gaidai, j’ai découvert sur YouTube la vidéo suivante:

Les premières secondes semblent montrer l’épreuve de lever à un bras, une categorie d’haltérophilie qui n’existe plus actuellement. Dans la deuxième partie de cette courte vidéo, on peut voir un athlète couché sur le dos faire tourner brièvement un haltère avec ses pieds, un acte typique des jongleurs icaristes. Il finit son acte par un petit saut élégant, presque un salut, qui donne l’impression qu’il est observé par des juges.

Dans le rapport officiel du CIO sur les jeux (p. 65-66; 93-94 du fichier PDF), il n’est fait aucune allusion  à la jonglerie ou l’utilisation des jambes pour soulever des poids ou jouer avec des haltères.

Il est toutefois fait mention du fait suivant, survenu hors compétition:

Pendant ce concours, se produit un incident assez curieux, qui peut faire juger de la force herculéenne du Prince Georges. Tandis qu’un serviteur traînait avec beaucoup de peine un haltère, le Prince le soulevant, le jette à distance avec la plus grande facilité. Les spectateurs applaudissent et acclament le Prince.

Évidemment, il est loin d’être assuré que ces images aient bien été filmées en 1896  à Athènes (voir ici, pour un exemple de confusion avec les jeux « intermédiaires » de 1906).

Comme on peut voir en arrière-fond ce qui ressemble à une compétition de lutte, la jonglerie n’a sans doute pas eu lieu pendant une cérémonie d’ouverture ou de clôture.

Un athlète qui s’échauffe ou s’amuse pendant son échauffement ? un contexte tout autre que celui annoncé sur YouTube ?

Si vous avez des suggestions ou la réponse  à ma question, n’hésitez pas  à laisser un commentaire.